Alain Platel
Numéro - N°137, October 2012

La souffrance et la mort : ce n'est sans doute que face à elles que les hommes sont égaux. L'histoire de l'art se marque par une longue et riche tradition d'imagination de la souffrance et de la mort. Berlinde De Bruyckere s'est inscrite dans cette histoire. Son art est contemporain et « confrontant », entre autres par son émotion pure qui ne tombe jamais dans la sentimentalité, comme dans la sculpture Liggende 1 (2012). C'est un art qui apporte consolation. Consolation comme on la trouve dans la musique de Jean-Sébastien Bach sur la souffrance cruelle du Christ évoquée dans la Passion selon Saint-Matthieu.

http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/208_berlinde-de-bruyckere.jpg
Berlinde de Bruyckere
Liggende, 2012