John Armleder – Furniture Sculptures
Galerie Catherine Issert, FIAC 2009, Paris
Technikart - Hors-série Art contemporain, Ocotber 2009

Depuis 1979 (avec une gouache sur chaise) John Armleder a constitué un corpus d’œuvres intitulé Furniture Sculptures. Avec ces sculptures d’ameublement, il confronte un ou plusieurs meubles en vis-à-vis d’une ou plusieurs toiles.

Pour la FIAC, il opère une composition en trois installations. Trois Furniture Sculptures de 1990, 1994 et 2001 : deux canapés devant deux peintures orange et rose surmontés d’un trait rouge, trois chaises (rouge, vert, bleu) sous un diptyque blanc et deux fauteuils Globe d’Eero Aarnio sous une toile à pois blancs.

Outre les chaises et sièges en tout genre, John Armleder associe à ses toiles des guitares, batteries, phares, cordons, miroirs, tables… pour multiplier les confrontations. « Mes peintures finissent souvent à côté d’un canapé ou au-dessus d’une cheminée chez le collectionneur ; à un moment donné j’ai donc décidé de leur fournir le tableau avec le canapé », note-t-il simplement.

En agençant des objets déjà produits, John Armleder crée un espace d’organisation, de médiation et d’échanges harmonieux spécifique à un contexte donné :« L’œuvre d’art telle qu’on la connaît, en dehors d’être un objet de célébration, d’être une icône ou d’être un objet exceptionnel, a toujours aussi été un objet domestique. Elle a toujours été un objet décoratif inclut dans un lieu de vie ou un habitat depuis Lascaux jusqu’à n’importe quel château. »

John Armleder utilise la signature et le style assez banal d’un collectionneur accrochant dans son intérieur ses acquisitions mélangées à ses meubles selon un principe de goût. Il assemble des objets comme l’étant déjà dans un imaginaire, un univers de salon, de pièce à vivre lambda tandis que les meubles y « gagnent une valeur exposition » en gardant leurs fonctions. Par ce geste, il choisit un « ready-made décoratif » par plaisir, puisqu’il a toujours eu « une tendance à aimer voir les expositions comme de la décoration d’intérieur ». Un display naturel et usuel d’un décor domestique.

http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/79_john-armleder-furniture-sculpture-1994.jpg
John Armleder
Furniture sculpture, 1994
http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/79_john-armleder-furniture-sculpture-1990.jpg
John Armleder
Furniture sculpture, 1990
http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/79_john-armleder-furniture-sculpture-2001.jpg
John Armleder
Furniture sculpture, 2001