Amalgam
Essay for the exhibition Inside Studio E1, Cité des Arts de Paris, June 30 - July 10, 2001

ENGLISH VERSION

She sent me something.
Yes, an offer.
....
I still have difficulty evaluating what is about to happen, and what will be shown.
She remained vague.
....
No, no images.
No, we did not really understand each other.
It was quite brief.
....
A project. A book.
The space is quite small.
...
Some images.
Hung on a wall then published?
...
Anyway, it is quite light in nature. Then again, I’m not sure that’s true.
...
We should then think about the blurred voice (synkechumene) and the articulated voice (enarthros).
Coherence was lost.
...
Anger. And then, something broke.
...
He looked puzzled.
Forests, books, arrangements, desires. Losing yourself, inside.
...
Altered. Altered state.
The cause of and the solution to his problems.
...
No, it is not fine.
Although, you were welcome.
...
Chaos of the brothel, I am telling you.
Whoever speaks, he was saying.
...
Very little time, tight deadline.
Too much weariness, too much work.
...
He is always in turmoil.
...
Le grand soir.
...
The name of the swallows taking off.
...
It is fine, I see him. Yes, right there, behind the low wall. Wait, there is a second one.
(Gun shots)
...
- Stop mixing things up.
- Stop spinning yarns.
...
Non-unified multiplicity.
Good grief!
...
The moon and the fires. Blindness. Off the road.
...
Why would you want to be banished from the land of the admirable? –Why would you want to let the essence of existence itself escape?
...
Some details have been modified.
Nothing that really happened.
...
A flood of knowledge.
An endless fight against aesthetic phantoms.
...
Le bronzage et les dents blanches.
What? Wait, I’m confused.
...
- I think he was talking about indecision.
- Yes, resistance, he was saying.
- Where to find this then?
...
He is moving from face to face, to get to know people.
...
How can I read this with the necessary critical distance?
...
Doubt is cast over all presumptions. There is a wish to be parted from all material foundations.
...
What do blind men dream about?
...
If you say rational, it’s because there is madness.
...
Always the same: What to do after the bacchanals?
...
Something has changed here since I left, a few minutes ago. And yet, the door was locked. The fan was not on, neither was the lamp. The book was not spread on its spine. It did not have its thighs open.
...
He tries hard to ignore this feeling.
...
- Is it the same person?
- She looks pale.
- No, it’s someone else.
...
The view, in view of.
...
Strangers, under opposite winds.
...
He never told a living soul about what he does.
And yet, he was feeling dizzy.
He was afraid of misjudgment and complications.
...
Garbageman of morality.
...
The overflow as a smokescreen.
Don’t exaggerate the urge.
The organ is a usurper’s tool of domination from which you must shield and not distract your brain.
...
From foundations to finishing touches, anarchy.
...
It’s expressive, but it’s the expression of what can’t be put into words any other way.
...
No color in your cheeks unless the wind lashes your face.
...
He has been moved by the sight of diamonds between the floorboards.

VERSION FRANÇAISE

Elle m’a envoyé quelque chose.
Oui, une proposition.

J’ai encore un peu de mal à cerner ce qui va se présenter, ce qui va être présenté.
Elle est restée vague.

Non, pas d’images.
Non, on ne s’est pas bien compris.
C’était assez bref.

Un projet. Un livre.
L’espace est assez petit.

Des images.
Accrochées et publiées ?

De toute façon c’est assez léger. En fait, je n’en suis pas si sûr.

Il faudrait penser à dire quelque chose sur la voix confuse (synkechuméne) et la voix articulée (enarthros).
L’articulation lui faisait défaut.

Colère. Quelque chose s’est alors brisée.

Il avait cet affect de l’incompréhension.
Forêts, livres, agencements, désirs. Se perdre, dedans.

Altéré. État altéré.
La cause et la solution à ses problèmes.

Non, cela ne passe pas.
Vous étiez pourtant bienvenue.

Confusion du bordel, je te dis.
Qu’importe qui parle, il disait.

C’est assez court, le délai.
Trop de fatigue, trop de travail.

Il est toujours dans le tumulte.

Le grand soir.

Le nom des hirondelles qui s'envolent.

C’est bon je le vois. Oui juste là, derrière le muret. Attends, il y a en un deuxième.
(Des tirs)

- Arrête d’embrouiller.
- Arrête tes salades.

Multiplicité non unitaire.
Alors là !

La lune et les feux. Aveuglement. Dans le décor.

Pourquoi voudrais-tu être banni du territoire de l’admirable ?
Pourquoi voudrais-tu laisser s’échapper le caractère essentiel de l’apparence elle-même ?

Quelques détails avaient été modifiés.
Rien qui ne se soit réellement passé.

Un déluge de connaissances.
Un combat sans fin avec des fantômes esthétiques.

- Le bronzage et les dents blanches.
- What? Wait, I’m confused.

- Je crois qu’il parlait d’indétermination.
- Oui, quelque chose qui résiste, il disait.
- Où trouver ça alors ?

Il se déplace de visages en visages, pour faire connaissance.

Comment puis-je lire cela avec le détachement critique désirable ?

C’est une remise en cause de toutes présuppositions et une envie d’être dépourvu de toutes fondations matérielles.

What do blind men dream about?

Si tu dis raisonnable, c’est qu’il y a déraison.

C’est toujours la même chose : Que faire après les bacchanales ?

Quelque chose a changé depuis que je suis parti d’ici, il y a quelques minutes. La porte était pourtant verrouillée. Le ventilateur n’était pas en marche, ni la lampe allumée. Le livre n’était pas étalé sur sa tranche. Il n’avait pas les cuisses écartées.

Il s’efforce d’ignorer cette impression.

- Est-ce la même personne ?
- Elle a le teint brouillé.
- Non, c’est quelqu’un d’autre.

La vue, en vue de.

Étrangers, sous des vents contraires.

Il ne parlait jamais de ce qu’il faisait à âme qui vive.
Pourtant, cela lui donnait le vertige.
Il avait peur de la méprise et des complications.

Éboueur de la moralité.

Le trop plein pour le trompe l’œil.
Ne pas surjouer l’envie.
L’organe est un ustensile de votre domination usurpatrice auquel il faut se soustraire et non distraire votre cerveau.

Des fondations aux finitions, l’anarchie.

C’est expressif, mais c’est l’expression de ce qui ne peut-être dit d’aucune autre façon.

Pas de rouge aux joues sauf si le vent vous fouette le visage.

Il avait été troublé d’avoir aperçu ces diamants entre les lames du plancher.

http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/122_studioe1-affiche.jpg
http://www.timotheechaillou.com/files/gimgs/122_studioe1-flyer-anim.jpg